Enterprise Europe Network Hauts de France
Enterprise Europe Network Hauts-de-France

BREXIT : Article de M. Paul-François Schira, Sous-préfet chargé du Brexit

 Article de M. Paul-François SCHIRA, Sous-préfet chargé du Brexit 

 

Le 23 juin 2016, le peuple britannique a voté pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Depuis, le monde économique a suivi, parfois avec scepticisme, les atermoiements et incertitudes qui caractérisent une longue négociation diplomatique telle que celle qui réunit l’équipe de Michel Barnier, pour les 27, et les négociateurs britanniques.

 

Mais les multiples rebondissements qui ont émaillé ces quatre dernières années ne sauraient atténuer la réalité crue : au 1er novembre 2019, le Royaume-Uni est sorti de l’Union européenne ; au 1er janvier 2021, l’accord de retrait suspendant les effets de cette sortie prendra fin. Le statut de pays tiers du Royaume-Uni produira ses pleines conséquences : côté français comme, avec quelques mois de décalage, côté britannique, des contrôles douaniers et sanitaires seront conduits sur les marchandises qui traversent la Manche, des déclarations devront être faites, des formalités et des taxations auront lieu.

 

Depuis maintenant 2 ans, l’État et ses partenaires, au premier rang desquels le Conseil régional et la Chambre de commerce et d’industrie, se sont activement préparés à l’échéance qui s’approche. La frontière, équipée et armée par les administrations de contrôle, a été modernisée et les contrôles optimisés, afin de la rendre intelligente et de concilier au mieux fluidité du trafic et sécurité du marché intérieur. Les entreprises de la région ont été massivement informées et accompagnées, à travers les réseaux des chambres consulaires, des fédérations professionnelles et des administrations. Un observatoire du Brexit a été créé, réunissant l’ensemble de ces acteurs sous l’égide du préfet de région, afin que cet évènement, porteur de menaces connues auxquelles nous nous sommes préparés, puisse également constituer une opportunité pour les entreprises des Hauts-de-France, en faisant de cette région le point de passage d’excellence des échanges commerciaux et touristiques entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

 

Au cours de ces quelques mois qui nous séparent de l’échéance du 1er janvier, il appartient à chaque entreprise, en responsabilité, de diagnostiquer ses processus d’approvisionnement, de production et de commercialisation pour jauger son exposition au Brexit, et de se saisir des nombreux outils que l’État a rendus disponibles – notamment par l’intermédiaire du guichet unique « Place des entreprises » (https://place-des-entreprises.beta.gouv.fr/) – pour se positionner en acteur de son propre destin.